• jeudi , 21 mars 2019

La poudre pour vous illuminer Mesdames !

poudrebourjois© Fanny BOQUANT pochette Lys Violette

Autant vous dire que quand je me suis baladée dans les rayons de Monoprix mon regard a directement été aimanté par cette jolie boite. Le packaging retro est plutôt réussi et très en vogue en ce moment, j’ai donc voulu tout naturellement la tester mais avant toutes choses je vais vous compter l’histoire de cette poudre Java  !

Retour en 1900

Créée en 1879, la poudre Java a connu un vif succès avec environ 2 millions de boîtes vendues par an dans 120 pays jusqu’à atteindre plus de 2 500 000 avant la première guerre mondiale. Elle devient donc rapidement le best-seller de la marque. Les Dames de l’époque l’utilisaient pour blanchir leur peau et lui donner un aspect velouté. Elle sera commercialisée en plusieurs teintes : rose, blanc, naturel et crème. Sa production s’est achevée dans les années 1930.

A l’occasion de ses 150 ans, la marque Bourjois a souhaité rendre hommage à cette célèbre poudre en la rééditant. Mais vous vous doutez bien que le produit a dû être repensé car avec les composants utilisés à l’époque en matière de cosmétique il y avait tout de même quelques changements à apporter ! En plus du contenu, le packaging a également évolué avec notamment l’intitulé : « Souvenir de la poudre de riz de Java » mais celui-ci a conservé sa jolie couleur vert-amande.

Voici l’évolution du boîtier à l’époque :

PoudreBourjoisAvant

La recette gagnante !

Après avoir été séduite par son contenant j’attendais beaucoup du contenu. A l’ouverture de cette petite boîte ronde j’ai donc découvert cette poudre légèrement rosée et nacrée. Dès l’application on sent cette agréable odeur toute douce avec des notes de vanille et de rose qui nous offre un voyage dans le passé pour seulement 11€95 ! La promesse d’un teint velouté est tenue : ma peau est douce, rosée et illuminée grâce aux pigments nacrées.

Voici un aperçu de la poudre :

PoudreBourjeois

En résumé cette poudre met tous vos sens en émoi : la vue avec ce jolie packaging vintage, l’odorat avec ce parfum d’antan, le touché avec cette sensation de peau de bébé et l’ouïe parce qu’on se l’applique facilement sous fond de Parov Stelar 😉

J’ai seulement relevé deux points négatifs :

– La difficulté du dosage de la poudre, elle a tendance à tomber en trop grande quantité, tout comme ma deuxième poudre favorite de chez bareMinérals qui est dotée du même système.

– Seulement une teinte disponible.

Vous l’aurez compris j’ai adopté cette poudre de riz, dommage qu’elle soit en édition limitée dépêchez-vous si vous souhaitez en faire l’acquisition !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A lire aussi

Laisser un commentaire