• lundi , 20 mai 2019

L’Apollonide : Souvenirs de la maison close

L-apollonide

Film Français réalisé par Bertrand Bonello date de sortie : 21 septembre 2011 

Casting : Jasmine Trinca, Noémie Lvovsky, Adèle Haenel, Hafsia Herzi

Le Synopsis

À l’aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d’une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs… Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

La bande annonce

L’Apollonide, à travers ce nom aux sonorités douces on imagine aisément un monde utopiste où il fait bon vivre… Ce monde est en fait un bordel parisien du XIXème siècle. On se laisse transporter par les décors somptueux, cette ambiance mystérieuse, douloureuse, joyeuse et ces filles à la fois raffinées et fantaisistes qui nous laissent entrer dans « leur cage dorée ».

La maison close héberge douze filles toutes sous l’aile de la gérante Marie-France (Noémie Lvovsky). Au delà des corps, ces filles nous dévoilent leur âme, leurs espoirs. L’espoir de pouvoir un jour s’émanciper comme l’aurait souhaité Madeleine (Alice Barnole)…

L’histoire des personnages gravite autour de celle de Madeleine « la femme qui rit ». Chaque soir Madeleine retrouvait son client habituel, celui-ci lui a ouvert la bouche en l’entaillant aux commissures des lèvres. Objet de fantasme elle est désormais transformée en monstre de foire ( rappelant le personnage de Joker ). Les flashback de cette scène de mutilation ressortent durant toute la durée du film comme pour nous rappeler combien la poésie est violente.

Ce huis clos nous offre une magnifique et douloureuse peinture de l’époque. Les personnages sont interprétés avec justesse et subtilité et malgré cette ambiance lente on se laisse facilement hypnotiser par la beauté de ce film.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A lire aussi

Laisser un commentaire